Le Chomor d'Ys

Un forum sur les quatre éléments où tu pourras vivre ta vie, défendre ton clan, te hisser au sommet de la gloire...
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bandits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charmna Candellor
Fondatrice Sylva
avatar

Féminin Nombre de messages : 572
Age (RP) : 28
Clan : Né de la Terre, tu y retourneras
Célibataire (RP) ? : Le sang m'attire, pas les hommes ...

Points
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Les bandits   Sam 15 Nov - 18:32

MISSIONS I

- Les bandits [ Allegas Incaria et Féana Wilmarin ]

[2 Agilité ; 6 Force ; 2 Pouvoir; 5 Bonus]

Alors que les tensions entre les clans se renforcent de jours en jours, il se produit un phénomène érange dans les Sous-Bois. Les marchands qui traversent la forêt pour échanger leurs marchandises avec les Sylvas deviennent de plus en plus rares. Il semble qu'un groupe de bandits organisés attaquent les convois et s'emparent des cargaisons. La dernière caravane devait apporter des parchememins précieux mais elle n'est jamais arrivée.
Retrouvez les documents et éliminez les bandits.



Vous devez poster à la suite de ce message.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chomordys.forum-actif.net/index.htm
Féana Wilwarin
Sylva
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age (RP) : 25
Clan : Terre, suit l'appel de la nature...
Célibataire (RP) ? : Coeur de glace à faire fondre

Points
Pouvoir:
14/100  (14/100)
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Les bandits   Dim 16 Nov - 12:03

Féana comprenait que pour pouvoir executer sa vengeance il lui fallait d'abord progresser. De retour sur les terres Sylva et après avoir fait la connaissance de Lily, elle en avait donc profité pour voir s'il n'y avait pas une mission pour elle. On lui en donna une, lui précisant qu'elle aurait un coéquipier. Le temps que celui-ci soit contacté elle se mit déjà en route. S'il était digne de faire cette mission avec elle, il se devait d'être bon pisteur et devrait la retrouver sans mal.
Tout en marchant, la dryade vérifia que la corde de son arc était bien tendue et que les pointes de ses flèches étaient bien aiguisées. Pour l'occasion, elle avait aussi récupéré une dague qu'elle avait dissimulée dans les bottes qu'elle avait passées. Son panda roux était resté auprés du clan, elle n'avait pas besoin de l'avoir dans les pattes ou de s'inquiéter s'il était blessé ou pas pendant le combat. Car de toute évidence si bandits il y avait, combat il y aurait.
Elle arriva aux abords de la forêt des Quatre Lunes et se posta tranquillement sur un rocher en attendant son coéquipier. Son ouïe était alerte, prévoyant l'intervention indésirable des bandits. Pendant ses combats, la jeune femme avait tendance à tirer un peu sur tout ce qui bougeait sans distinction entre allié et ennemis. Elle avait donc prévu le coup et avait emmené une clochette qu'elle donnerait à celui qui devait l'accompagner. Ainsi, elle pourrait le distingue pendant la bataille.

*En tout cas, j'aurais bien besoin de lui pour retrouver les parchemins même si je peux sans doute me débrouiller pour les bandits.*

Féana commença donc à réfléchir à une stratégie, ce qu'elle faisait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com
Allegas Incaria
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age (RP) : 30
Clan : feuille du grand arbre (originalité powaa)
Célibataire (RP) ? : RP et IRL

Points
Pouvoir:
13/100  (13/100)
Force:
7/100  (7/100)
Agilité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Les bandits   Jeu 20 Nov - 0:05

[Tout d’abord désolé pour le temps de réponse mais j’ai été prévenue aujourd’hui.]

Suite à son échec cuisant pour identifier qui pouvait mettre ainsi le feu aux forêts, il avait regagné sa demeure les pieds traînant ; et participa de son mieux à la reconstruction des arbres, employant ses dons afin de redonner un peu de verdure à cette terre calcinée.
Chaque jour, il en apprenait un peu plus des rumeurs qui courraient sous la cime des grandes forêts : les vils hommes de la nation du feu chercheraient à nous détruire en brûlant notre habitat et en détruisant nos relations avec l’extérieur.
Intéressé par cette dernière partie des ragots, il entrevoyait enfin une nouvelle piste pour partir à la recherche des assassins des siens ; si bien que rentré au village il se jeta littéralement contre les gardiens de l’arbre creux afin d’obtenir d’eux plus d’information.
Assez rapidement il apprit que les deux affaires n’étaient sans doute nullement liées entre elles, mais qu’il pouvait se rendre utile :

«- Comme tu le sais Incaria, avec tout ces débuts de feu de forêt, mes hommes sont sur menés et sur employés, je ne peux pas me permettre ne serais ce que de l’un d’eux. Mais je suis relancé encore et toujours par la fondatrice qui réclame qu’une enquête plus approfondie soit menée sur le vol des parchemins.

-donc une enquête a été entreprise ?

-Oui, bien entendue les gens ont peurs et en vont à croire à un véritable prélude de siège Pyronien !

-Vous n’y croyez pas c’est cela ?

-Tout à fait ! Je pense que ces hommes sont la lie de la société ! Et qu’ils ont crées eux même ce climat de peur pour pouvoir agir tranquille. Et ils ont pleinement atteint leur but !

-Vous vous moquez de moi ! Tout le monde croit voir apparaître le spectre de la guerre et vous voulez que j’aille secouer les arbres à en faire tomber des abruties telles des glands trop mure ?

-C’est tout à fait ça ! Tu portes le nom d’Incaria, celui de ton père adoptif ! Tout le monde se souvient de l’homme de foie qu’il était, ils ont besoin de croire en quelqu’un ! Ca ne va pas te tuer de jouer au héros de temps en temps ? Et puis l’on m’a glissé à l’oreille que la personne que l’on avait désignée pour t’accompagner était des plus jolie !

-Vous auriez du commencer par-là ! Un public, une fille et sûrement un peu d’argent à se faire ne s’aurais-ce qu’à piller les cadavres... j’accepte mais à une seule condition !

-Laquelle ?

-TTT après la mission, maintenant dite moi donc ou s’est déroulé la dernière attaque ?

-Dans les sous bois, tu verras c’est immanquable une chariote qui se couche dans la vase ça laisse des traces nettes plus encore qu’un sanglier en proie à une fourmilière !

-Bien, ça devrait être vite réglé, on parle là d’un de mes terrains de jeux préférés. »


Le jeune demi-elfe passa chez lui récupérer arc, carquois et flèches, sacoche et sabre de bois, il entreposa dans la besace quelques rations et douceurs ainsi que quelques baumes et pansements avant de partir pour les sous-bois.
C’est à l’orée que l’attendait pensive sa compagne d’escapade bucolique de cueillette de malandrins et de défroqués ; Détaillant son visage fin, ses cheveux bleus et ses oreilles il opta pour une dryade et d’après son expression pas du genre à s’amuser avec les faunes ; enfin bon pas le choix, il faudra bien faire avec.

« -Holla de la feuille à la feuille, je suis Allegas, ici pour affaire, serais-ce avec vous que je dois arpenter les bois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féana Wilwarin
Sylva
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age (RP) : 25
Clan : Terre, suit l'appel de la nature...
Célibataire (RP) ? : Coeur de glace à faire fondre

Points
Pouvoir:
14/100  (14/100)
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Les bandits   Sam 22 Nov - 1:33

[Arf, j'aurais peut-être dû te prévenir ^^" (mais sinon, t'en fais pas je ne mors pas pour ça^^)]

Féana sortit de sa rêverie lorsqu'on l'interpella. Les paroles de son coéquipier la firent légèrement sourire et elle se laissa prendre au jeu. On le lui avait décrit comme ressemblant plus à un enfant qu'à un homme malgré son âge. Elle en profita donc pour le taquiner.

- De la feuille au bourgeon, il me semble que je ne peux plus y échapper. Je m'appelle Féana et si on doit faire équipe je ne pense pas que le vouvoiement nous soit indispensable.

Sa première impression n'était pas mauvaise, ils risquaient de faire du bon travail ensemble. Elle sauta du rocher sur lequel elle s'était assise faisant teinter la petite clochette. Elle s'en saisit et la tendit à Allegas.

- Avant que je n'oublis, ce qui serait vraiment dommage si tu tiens à ta vie, prends cette clochette et surtout ne la perd pas. Si les petits bonhommes qui se baladent dans le coin ne sont pas très coopératifs, tu risques d'en avoir besoin et tu comprendras alors tout de suite à quoi elle sert.

Elle n'apporta pas d'autre précision, laissant un peu sa phrase en suspense. Elle attendrait le plus tard possible avant de dévoiler sa cécité. En attendant, elle lui fit signe d'entrer dans les sous-bois avec elle. En attendant Allegas, la dryade avait eu le temps de vérifier si les environs étaient sûrs. Elle en profita donc pour parler un peu du but principal de leur promenade, leur mission.

- Tu as une idée pour une stratégie ou je t'expose tout de suite la mienne ? demanda-t-elle avec un petit sourire. Cependant elle ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre. Bon, je pense que pour commencer on pourrait aller repérer les lieux voir à qui on a à faire, s'ils sont minutieux et soigneux ou sans grande expérience et propice à laisser traîner toute sorte d'indice. Après on avisera, soit on lance l'opération filature, soit on se lance dans l'opération gueule de loup. A moins que tu n'ais une autre idée, je suis toujours preneuse.

Ces deux opérations étaient les deux stratégies qu'elle avait préparées. La filature était plutôt la recherche du QG des bandits et l'approche furtive avec repérage de la planque du butin. L'opération gueule de loup consistait à se faire choper et immédiatement emmener au QG, ce qui évitait pas mal de recherches. Mais la vue d'ensemble sur le campement et la liberté d'action ne seraient pas maximales.

*Comme on est deux, on peut aussi en profiter et faire un petit mélange des deux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com
Allegas Incaria
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age (RP) : 30
Clan : feuille du grand arbre (originalité powaa)
Célibataire (RP) ? : RP et IRL

Points
Pouvoir:
13/100  (13/100)
Force:
7/100  (7/100)
Agilité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Les bandits   Dim 23 Nov - 12:08

*ça c’est la discrétion assurée !*
Il passa la clochette à sa ceinture et se mit à faire des petits sauts sur place avant d’en être rapidement exaspéré par le son, ça mélangé au ton de la jeune femme qui l’agaçait déjà, promettait de rendre le voyage particulièrement long.
Enfin tout ceci ne donnerait que plus de poids à un hypothétique récit de taverne.
Il suivit la jeune femme et lança :

« -Il est trop tôt selon moi pour définir d’une stratégie quelconque.

Il attrapa son sabre de bois et continua tout en frappant à intervalle régulier les troncs.

-A une demi-heure de marche se trouvent les restes de leur dernière attaque, à mon avis c’est à partir de là que nous aviserons.

Un oiseau descendit en piqué et vint se poser sur l’épaule d’Allegas

-En attendant, plus qu’une stratégie, je vais partager ce que j’ai apprit sur eux :
Tout d’abord, ils ne sont pas ou plus là, sinon Woody ne serait jamais venu.


Il dégaina un petit pot qu’il déboucha et tendit au pivert qui malgré son régime alimentaire très insectivore, devenait fou en présence d’au sucré et qui plongea donc avidement son bec dedans.

-Ensuite, ils sont organisés car ils connaissent tous les itinéraires des charretiers, le seul ayant réussit à passer outre en est un qui à dut modifier sa route du fait de la faiblesse d’un de ses chevaux.
De plus, ils arrivent à brouiller les traces avec habilitée
.

-Enfin, ce sont des personnes qui ne font jamais de prisonniers, ce qui leurs permet justement de disparaître aussi facilement. »

Continuant à marché, ils débouchèrent enfin sur les lieux de la dernière attaque :
Une zone dégagée et à ciel ouvert, la charrette était couché calciné, par-devant, une tombe avait été creuser pour ce qui vu la taille devait être un cheval, la pluie avait effacé toute trace de pas ou de lutte jusqu’à celle des gardes qui avait enquêté originellement.
Heureusement ceci était organiser et Allegas initier dans la combine repéra une pierre témoin posé là pour identifier une piste, il suffirait donc de les remonter pour atteindre un point qui espérons le, n’aura pas été non plus laver de toute preuve.

Mais avant cela, il monta dans la charrette, le pivert gênée dans sa dégustation, s’envola sur une branche non loin de là, les regardant avec intérêts. Allegas retourna ce qui l’était encore, puis descendit et regarda les arbres autours avant de partager ses réflexions :

« -D’après les commerçants qui ont réussit à sauver leur vie, ils devaient y avoir quatre ou cinq hommes, les récits de seconde mains et donc passablement embellit parlaient quant à eux d’une dizaine de guerriers Pyros ; selon moi, il fallait au moins une dizaine d’homme car d’après ce que j’ai crut comprendre, le commerçant amenait un coffret contenant, je ne sais quels parchemins, mais plus encore huit caisses d’alcool fort, des teintures et des étoffes rares.
Je pense donc qu’ils sont nombreux, habile et scinder en deux groupes : des hommes rapides, qui dissimulent en partit leurs traces et qu’on suivit les gardes.


Il lança la première pierre témoin à la dryade sans se retourné et enchaîna :

-Et d’un autre côté, des hommes peut être avec un attelage qui eux ont emmené les marchandises après coup, ce qui sous-entendrait qu’ils vivent près d’un chemin praticable, le problème serait alors de trouver où, car les vielles pierres abondent en quantités dans ces bois-ci !

Il se retourna et regarda sa compagne de mission :

-Qu’en penses-tu ? Que faisons-nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bandits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bandits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bandits ne chôment pas en Haïti
» L'Infortune des Bandits [PV : Méliandre DeVitto]
» 100 000 bandits à P-au-P selon Yves Cadet expert en sécurité
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chomor d'Ys :: ~¤~ La forêt des Quatre Lunes ~¤~ :: ~¤~ Les Sous-Bois ~¤~-
Sauter vers: