Le Chomor d'Ys

Un forum sur les quatre éléments où tu pourras vivre ta vie, défendre ton clan, te hisser au sommet de la gloire...
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues

Aller en bas 
AuteurMessage
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Ven 2 Jan - 23:12

Laerin se promenait depuis plusieurs minutes déjà dans l'entrepôt. Elle était venue ici par hasard, poussée par l'envie d'explorer encore une fois le monde. Après avoir quitté Nausicaa, elle n'avait pas la tête à faire de nouvelles rencontres mais il fallait bien que quelqu'un perce la bulle dans laquelle elle s'était enfermée depuis le départ de "sa petite sœur".
L'entrepôt était immense, rempli de caisses d'algues et de coquillages, mais vide de gens. Une forte odeur d'iode planait dans l'immense pièce, accompagnée de la flagrance des poissons avariés qui avaient droit à un quart de l'espace rien que pour eux. Les cajots de bois étaient entreposés les uns sur les autres, leur tendance à pencher dangereusement servant de signature au travail bâclé et pressé qu'avaient fournis les pêcheurs pour les ranger. Laerin, cependant, ne s'étonnait pas de se retrouver face à un endroit aussi mal organisé. Bien sur, cet entrepôt était abandonné ! Peut être que les deux ou trois chasseurs de poiscaille qui vivaient encore de leurs trouvailles l'utilisaient toujours pour mettre la nourriture quelque part, mais guère plus. D'ailleurs, il n'y avait plus de porte, ici. Autrefois, une immense grille de fer blanc dont les ouvriers avaient la clef empêchait les voleurs de pratiquer des activités illégales, mais depuis que l'entrepôt était devenu une décharge, il avait perdu sa grande grille de fer blanc et son utilité avec. Malgré ça, le vieux bâtiment avait bien attiré une touriste. L'ange se savait seule dans cet endroit. Elle avait peut-être envie de méditer, elle-même ne le savait pas. En tout les cas, cette odeur n'allait sûrement pas l'aider à se concentrer. Elle fit alors machinalement le tour des caisses et des étages et entendit dehors le strident cri des goélands, rôdant autour de ce merveilleux paradis de nourriture qui leur tendait les bras. La jeune Aera se posta devant une des nombreuses vitres présentes à l'étage, poussiéreuses et inouvrables. Alors elle fixa le port, la ville qui l'accompagnait et tous ses gens qui devaient bien faire le même chemin tous les jours, qui ne se doutaient pas qu'une jeune fille ailée était en train de prêter une attention particulière à leur silhouette. Elle redescendit un peu plus tard, songeant à la vie que menaient les habitants de cette ville, et à la chance qu'ils avaient de voir chaque matin, la mer arborer la vue de leurs fenêtres. Mais un bruit l'extirpa de ses pensées. Elle tourna brusquement la tête et surpris une caisse remplie de moules s'ébranler. Apparemment, quelqu'un était passé rapidement à côté et l'avait heurté. Elle fronça alors les sourcils et balaya la grande pièce du regard. Enfin, elle tomba sur une ombre qui se dessinait sur le mur. Mais contrairement à ce que son habitude à l'écoute des histoires d'horreur et aux contages des aventures de certains vantards auraient pu lui faire croire, cette personne ne se cachait pas. Elle se tenait naturellement, prêt du mur, mais Laerin ne voyait que le dessin de son alter ego d'obscurité. Alors elle s'approcha et aperçu un jeune garçon, auquel – on ne sait pourquoi – elle ne s'attendait pas. Elle eut un petit mouvement de recul et posa sa main sur son cœur.

- Oh, pardonnez-moi, vous m'avez fait peur !


Dernière édition par Laerin Selaviel le Dim 8 Fév - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 3 Jan - 1:58

Pavel sortait de la bibliothèque du camps, rangeant le livre dans un petit sac avec quelques effets personnels, comme un couteau, des lettres, un pipeau et toute une série d'objets dans le genre. Dans la bibliothèque, il avait aussi emprunté un livre de cartes, pour se lancer à l'exploration de ce monde. Au bureau, il avait laissé l'adresse de sa cabane. Il s'agenouilla et sorti l'instrument de son sac. Le jeune homme en jouait un morceau. Cette mélodie se dispersait dans les bois. Elle avait une sonorité mélancolique et le hurlement d'un loup vint troubler cette mélodie.

-Freki, tu es enfin là...

Le loup apparaissait lentement derrière un buisson non loin. Pavel rangea le petit pipeau et il prit la route vers le village.

Elle était en vue, un village qui avait vu le temps passer sur ce monde. L'humain passait dans les ruelles vides. Il pouvait imaginer les enfants jouant, riant dans ce quartiers sous le regard de leurs parents. Il regrettait son enfance, car il voyait tout ces enfants s'amuser pendant que lui s'entraînait avec son père, épée à la main. En passant dans la ville, le jeune homme sentit une particulièrement forte. Pavel reconnut l'odeur du poisson qui serait resté trop longtemps au soleil. Sûrement un port de pèche, et l'estomac de l'humain commençait à gargouiller, tout comme celui du loup gris.

Une fois sur le port, il cherchait les docks ou ils auraient pus acheter de quoi se remplir la panse, mais il ne vit aucun marchands. Un entrepôt ouvert ou des stocks de poissons à l'odeur douteuse se tenait au bout du quai. Comme ils ne passaient pas inaperçu dans la foule du port, Pavel se réfugia dans cet entrepôt. Évitant de peu de glisser sur un poisson, il tenta de s'appuyer sur une caisse, qui en percuta une autre, produisant un grand bruit.


-Waw, j'espère que je n'ai rien cassé, je veut pas me mettre les pécheurs à dos.

Fatigué du voyage, il s'appuya sur un des murs de l'entrepôt, mais Freki s'agitait. Une jeune fille s'approchait. Elle semblait avoir été effrayée par Pavel, ou peut être par le loup.

-Oh, pardonnez moi, vous m'avez fait peur !

-J'en suis désolé, mais ce n'était pas voulu. Mais... vous êtes un ange ? Désolé, je me présente ; Pavel Korigann. Et vous, quel est votre nom ?


Dernière édition par Pavel Korigann le Lun 2 Fév - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 3 Jan - 18:31

Laerin eut un grand sourire chaleureux et agréable. Elle aperçu du coin de l'oeil l'animal de Pavel. Un grand loup, beau, majestueux. Elle aurait voulu tendre la main et le caresser mais un souvenir horrible lui revint à la mémoire. Elle revit pendant une fraction de seconde la bête qui l'avait attaqué, elle et Nausicaa aux falaises brumeuses. Celle qui avait provoqué chez les deux jeunes Aeras une émotion des plus fortes. Elle rammena alors brusquement sa main vers son visage et détourna le regard du canidé. Puis elle répondit comme si de rien n'était:

- Je me nomme Laerin Selaviel. En effet, je suis une ange dit-elle dans un rire, alors qu'elle était déjà en train de s'enguirlander elle-même d'avoir encore oublié de ranger ces fichues ailes qui lui rendaient la vie si difficile.

De quelques mouvements d'épaules, ce qu'elle appelait ses "amas de plumes" se plièrent à la façon de ceux d'un oiseau et disparurent derrière le corps frêle de la jeune fille dans un froissement étouffé. Laerin, tourna son visage pâle vers le jeune homme et l'examina avec discrétion. Il devait avoir la vingtaine, il était plutôt aux goûts de l'ange d'ailleurs... Ses cheveux étaient longs et bruns, tréssés d'une main experte apparemment. Seulement, Laerin se sentait comme toujours mal à l'aise. Elle avait déjà du mal avec les inconnus, un peu plus avec les Sylvas, et encore pire avec un homme... Alors évidemment, elle n'était pas chez soi. Aussi cela devait-il se voir. Elle souriait malhabilement, avait les yeux remplis de gêne, posait son regard partout sauf sur le jeune homme, tremblait même, bien que de façon infine, et pouvait sentir son coeur battre la chamade. Pourtant, ça n'était pas Laerin qui allait tomber amoureuse... Petite, mignonne, naïve, oui, mais ayant surtout le romantique dans le colimateur !
La jeune fille détestait depuis belle lurette les histoires de coeur. Pourtant, elle ne pouvait empêcher son corps de montrer de la gêne devant le jeune Sylva. Elle décida alors de prendre la parole avant qu'un interminable et désagréable silence prenne place :

- Vous avez un très bel animal avec vous ! Comment ce nomme-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 3 Jan - 21:59

-Il s'appelle Freki, et il m'accompagne depuis ma naissance. Il veille sur moi, et je veille sur lui. Ne vous inquiétez pas, il n'attaque que les personnes qui me veulent du mal. Je suppose donc que vous êtes pacifique, dans le cas contraire il vous aurait déjà sauté dessus. Et vous n'avez pas d'animal vous ?

Elle rangea ses ailes derrière elle à la manière des oiseaux, ce qui lui donnait une certaine grâce. Pavel la voyait qu'elle le regardait, mais qu'elle semblait fuir son regard. Lui l'admirait. Il n'avait pas souvent l'occasion d'entrer en contact avec les humains, du fait de sa nature méfiante. Mais une femme, de plus qui semblait de son age ! Elle avait un visage doux, des cheveux d'un châtain magnifique et des yeux de la couleur des bois enchantés. Pavel était sous le charme de l'ange qui se tenait devant lui. Il n'avait jamais vu d'ange dans tout ses voyages, et cette rencontre inattendue l'enchantait.

-Dites, je vois que vous tremblez, avez vous froid ? Le vent souffle assez fort sur la côte, vous voulez ma cape pour vous tenir chaud ?

Pavel détacha sa longue cape et la posa sur une caisse.

-J'y pense, si vous êtes un ange, vous êtes donc lié au vent, je me trompe ? Personnellement, je suis un mystique de la Terre, un Sylva comme on dit ici. Mes pouvoirs consistent à creuser et ériger des murs de pierres. Je vais éviter de les utiliser ici, je risque encore de casser quelque chose et je suppose aussi que je n'aurait pas à le faire !
Dit il en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Dim 4 Jan - 20:17

Laerin prit délicatement la cape et fondi en "merci". Puis elle s'enveloppa dedans avec soin, sans trop serrer, de manière à ne pas parraître tout de suite familière avec l'objet. Elle fit ça par politesse, car elle ne voulait pas refuser une si gentille proposition, mais également parce qu'elle n'allait sûrement pas lui dire que c'était de timidité qu'elle tremblait. Elle baissa alors la tête et dit tout bas :

- Je vous remercie infiniement...

Puis elle passa sa main dans ses cheveux et tenta de reprendre le sujet de conversation en route sans avoir l'air ingrate.

- Pour répondre à votre question... Je suis comme vous l'avez deviné une Aera. Je fais de la télékinésie. C'est plus pratique qu'on ne le pense dans un combat, mais je me bat si rarement... dit-elle en riant moqueur... Avec elle-même bien entendu. Puis elle lança avec le plus de naturel possible : C'est vrai qu'il fait frais ici, mais c'est très beau... Bien que je ne soit pas une Aqua, j'admire énormément la mer, et je me sens bien dans l'eau... Ces gens ont de la chance de vivre si près de l'océan. Je suis passionnée d'étoiles mais ça me plairaît bien de me réveiller chaque matin et de voir la mer en ouvrant mes volets ! Elle essayait tant bien que mal de paraître détendue mais c'était difficile. Surtout avec le loup près d'elle. Elle n'était pas beaucoup plus rassurée depuis que Pavel lui avait dit qu'il n'était pas méchant. Après tout, n'importe qui peut prétendre que son animal n'est pas agréssif, c'est rarement vrai. Et ça arrive souvent...

- Vous... cherchiez quelque chose peut être ? demanda-t-elle après un long et gênant silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Lun 5 Jan - 0:01

-C'est vrai que la mer est fascinante. Parfois, quand j'ai l'occasion de passer la nuit en bord de mer, je dort à la belle étoile, bercé par le son des vagues. C'est tout simplement magique... Le clan Aqua a en effet beaucoup de chance d'entendre tout les soirs le remous sur les plages, et le chant des créatures marines. Mais les forêts sont aussi magnifiques. Quand le vent souffle dans le feuillage des arbres, quand les petites créatures s'éveillent avec la nature sous la rosée matinale. La vie sait être bien poétique quand elle le veut, et certains moments de celle-ci méritent d'être vécus. Et j'ai tout ces moments à redécouvrir dans ce monde.

Pavel s'imaginait déjà repartit sur les routes, à la recherches d'endroits fabuleux de ce fameux Chomor.

-Si je cherche quelque chose ? Surement, tout le monde cherche quelque chose. En mon cas, je cherche un moyen de mieux comprendre cet univers, mais aussi de connaître l'origine des pluies de météorites sur mon village. Ces dernières sont l'origine des pouvoirs dans mon monde. Mais surtout, je veut revoir ma sœur, Lyna. Elle était très mignonne comme fille, même si la dernière fois que je l'ai vu, elle était encore petite... J'aimerai aussi mieux comprendre cette guerre des clans. Je n'ai pas encore eu l'occasion de converser avec un Aqua, mais je ne doute pas qu'ils puissent être amicaux, pas comme ce Pyro qui m'avait agressé à la sortie de l'Arche. Heureusement qu'Ewilan était là avec ses dons de soins... Mais cette fille, Analia, pourtant du même clan ne nous avait rien fait et était plutôt sympa. Enfin, je ne vous laisse pas l'occasion de parler. Vous cherchez quelque chose de spécial ? Parlez moi donc de vous, il doit se passer des choses magnifiques aussi dans le ciel non ?


Pavel la regardait à présent, en croisant les bras. Freki se mit à renifler et suivit une piste dans l'entrepôt, ou il disparu dans l'ombre des caisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Lun 5 Jan - 21:16

Maintenant que Pavel avait su se montrer amical et avait lancé un sujet de conversation, Laerin était prête à partir en flèche. Elle aimait bien raconter ce que les autres ne voyaient pas, et ce qu'elle, elle connaissait. Alors elle pouvait désormais parler, parler sans jamais arrêter, le don d'orateur, si on peut dire, de Pavel avait servi de signal de départ.
Elle commença alors à s'expliquer :

- A vrai dire, le ciel est beaucoup moins paisible qu'on ne le croit. La nature a créé des bêtes vraiments agréssives dans les airs. Certains énormes oiseaux très sauvages viennent parfois planer au dessus du Village de l'Air qui, comme vous devez le savoir, et posé sur un nuage en constant mouvement. Quand cela arrive, il est courant qu'ils attaquent les Aers sortis de chez eux et détruisent de nombreux bâtiments. Mais c'est vrai que c'est agréable de regarder le monde de si haut. On est parfois les seuls spectateurs de quelque chose qui se passe, et nous sommes les seuls à en être conscients. Seulement, c'est moins sur que la terre ferme. Il m'est arrivée de me faire emportée par des vents très violents en haute altitude, et certains anges imprudents disparaissent ainsi en se faisant littéralement éjecter du ciel Chomordien. Ils se retrouvent alors dans l'espace, mais personne n'est revenu pour nous raconter ce qui se passe...

Elle baissa la voix proggréssivement, comme pour rendre hommages à ses ailés perdus, puis releva la tête et dit, se rendant compte qu'elle partait un peu dans son délire sans vraiment répondre à Pavel:

- Enfin, il y a tellement de choses belles dans ce monde... Qu'on soit sur terre, dans l'eau ou dans les airs, la nature à toujours su faire plus magnifique et exaltant...

Puis elle regarda autour d'elle et tomba sur un caisse de coquillages. Elle en aisit un délicatement et consata qu'il n'en restait que la coquille. Elle l'examina rapidement, il état blanc nacré, en forme de spirale. L'ange le mit dans sa sacoche et sourit à son interlocuteur.

-Vous avez rencontré des personnes de tous les clans, sauf celui de l'Eau, c'est ça ? Moi, je me souviens avoir connu une Sylva, et de nombreuses Aeras, mais personne d'autre... Il faut que je cherche encore un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mar 6 Jan - 0:00

Pavel avait remarqué le sourire de l'ange. Il lui rendit, et s'assit la caisse ou était posé sa cape. En regardant Laerin, il s'imaginait la vie qu'on pouvait mener dans une citée des cieux. Les paysages magnifiques, l'observation de la Terre en dessous de ses pieds, le système de vie en altitude. Il aurait voulu connaître ça, une telle civilisation qui doit être plus évoluée que les habitants sur la surface. Il rêvait, observant l'horizon.

-Ce doit être une vie magnifique, et un don divin de savoir voler. Si seulement j'étais un ange moi aussi, je pourrai connaître toute cette vision du monde. Quand à ces oiseaux, j'en ai déjà entendu parler dans des récits de taverne. Dans mon monde, il en existe aussi, on les appellent des Rocs. Ce sont des rapaces mythiques qui vivent sur les plus hautes cimes de Weyard, mon monde natal. Peu de personnes ont eu la chance d'en approcher, et encore moins d'en revenir vivants. Mais sur le sol aussi nous avons des monstruosités. Val, qui est un village proche des forêts, est souvent la proie de reptiles de la taille d'un grand humain, et qui se dressent sur leurs pattes arrières. Et une nuit, mes parents sont tombés dans une de leurs attaque. Ils n'ont même pas eu le temps de se défendre que les griffes des sauriens avaient déjà pénétrées la chaire... Et depuis ce jour, j'ai traqué sans relâche toute les abominations de la régions, et j'espère que ces attaques ont cessées sur mon village. Je n'y suis jamais retourné depuis, abandonnant ma jeune sœur au bon soin du temple de l'Etoile et de ses prêtres.

Des larmes perlaient sur le visage du jeune homme. Au fond de lui, il se sentait honteux d'avoir ainsi laissé Lyna. Même si c'est naturel, Pavel ne put s'empêcher de cacher ses larmes à Laerin.

-Désolé, un moment d'égarement... Donc, comme vous dites, je n'ai pas encore eu l'occasion d'entrer en contact avec le clan Aqua. Mais vous êtes la première Aera que je rencontre, même si ce n'étais pas parmi mes grandes préoccupations, j'en suis ravi, car vous me paraissez bien sympathique. Si plus de monde était aussi ouvert que vous, je doute fort que la guerre perdurerai en ce monde. D'habitude, je n'ai pas le contact facile avec les gens, mais je sens que je suis tombé sur une personne réfléchie avec qui le dialogue ne passe pas forcement par l'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 7 Jan - 19:02

Laerin fut fort flatée de ces paroles. Comme tous les anges, elle était relativement pacifique et il était vrai qu'elle pouvait faire preuve de maturité et d'une grande ouverture d'esprit. Elle rougit à ces mots et répondit avec maladroit :

- Et bien... Etant donné la façon dont je me débrouille avec une arme, il m'est en effet assez difficile de procéder autrement sans paraître ridicule... Mais de toute façon, cela me convient bien mieux.

Elle observa les alentours du coin de l'oeil. Les deux jeunes Chomordiens étaient cernés de cajettes de fruits de mers et d'animaux sous-marins. Ces choses avaient beau bien représenter le contexte aquatique du lieu, l'odeur et la présentation ne glorifiaient pas vraiment le milieu de la mer. Laerin se sentait pourtant de plus en plus à l'aise, pourvu qu'elle ne restait pas trop près des caisses les plus anciennes. Il aurait pu paraître absurde que les jeunes gens soient attirés par cet entrepôt vu sa flagrance particulière qui aurait normalement dû les repousser, mais ils s'étaient bel et bien retrouvés nez-à-nez l'un de l'autre, ici même.
L'ange commença à marcher lentement, entraînant sûrement instinctivement Pavel avec elle. Ils commençèrent à errer parmis les piles de cajots, tout en discutant.

- D'où venez-vous exactement ? Demanda la jeune fille intriguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 7 Jan - 21:53

Pavel se promenait lentement avec Laerin, entre les caisse malodorantes. Même si la brise marine soufflait, il sentait l'atmosphère se réchauffer. Le léger parfum de l'ange couvrait sensiblement les odeurs de poisson.

-D'où je viens ? Je viens d'un monde nommé Weyard. Ce monde est en fait un gigantesque océan, et seul trois continents en sortent. Les vents magiques élémentaires soufflent sur ce monde, mais seul les hommes les plus sages savent le canaliser et le maîtriser. Ces mages ont édifiés des Phares élémentaires qui sont des temples au forces de la Nature et ils révèlent des pouvoirs chez les gardiens de ces Phares et les habitants aux alentours. Je ne tiens pas mes pouvoirs de ces monuments. Un jour, les astronomes de mon village natal ont prévenu la population qu'une pluie de météorite illuminerait le ciel nocturne. Mais personne ne s'attendait au pire, et une des pierres vint s'écraser sur la montagne surplombant Val. Un chaos total régnait dans la ville, et encore aujourd'hui, les anciens du village en parlent encore en tremblant, dans la crainte de revive une horreur pareille. Depuis, tout les natifs de la régions développent des pouvoirs élémentaires, semblables à ceux des mages, mais moins évolués. Après l'incident avec mes parents, j'ai réalisé que la vie était trop courte pour la gâcher dans un village. Donc je suis partis sur les chemins, cherchant des endroits légendaires et des lieux magnifiques.

Soudainement Freki sortit de derrière une caisse, un poisson dans la mâchoire. Pavel eut un petit sursaut, et fit signe au loup de s'éloigner. L'animal suivit l'ordre de son maître et s'allongea devant le hangar, dévorant son repas et surveillant du coin de l'œil les passants à l'air suspect.

-Imagine, euh... Imaginez des cascades gigantesques dans une clairière où chantent des oiseaux d'une beauté divine. Je ne me lassait pas de cet endroit et j'y suis resté assez longtemps. Il y avait aussi ces pics brumeux. Une fois que je suis arrivé au sommet d'une de ces montagnes, luttant contre le vent glaciale et les tempêtes de neiges, j'ai dressé mon bivouac. La nuit fut rude et je me demande encore comment j'ai survécu, mais au matin, seul une légère brise parcourait la chaîne de montagnes, soulevant un peu de neige. J'étais au dessus des nuages, qui s'étendaient au dessus de la vallée comme une couverture de coton qu'on aurait glissée sur un berceau au bords dentelés. Une vue digne des livres de contes pour enfants. J'espère faire de tels voyages sur ce Chomor, car je pense que j'ai encore beaucoup de surprise à découvrir, et que j'aimerai aussi délicieuse que celle ci.

C'est le monde d'où je viens, un endroit ou règne la magie et qui cache encore beaucoup de secrets. Et vous Laerin, avez vous vue le jour sur ce Chomor, ou alors vous êtes originaire d'un autre monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Ven 9 Jan - 20:28

Laerin écouta le récit de Pavel avec passion, adorant s'imaginer les plus beaux lieux qui soient. Elle ne connaissais pas Weyard, mais la description dont lui avait fait le jeune homme lui donnait l'envie d'y aller, c'était certain. L'ange, elle, venait d'un monde qu'elle n'appréciait pas en particulier. Mais le Sylva ayant parlé avec précisison, Laerin se devait de faire de même.

- Moi ? Je suis née sur un planète, toute simple qui s'appelle Neirys. Ce n'est pas particulièrement beau, il y a sept continents et chacun fait la guerre plus ou moins violemment avec ses voisins. Je vivais sur le plus petits d'entre eux, qui porte le nom de La Terre des Affranchis parce que c'est là que s'installaient tous les esclaves devenus libres il y a des siècles de ça. C'est un endroit où la vie n'est pas très chère et asser complet. Il y a un océan, des fleuves, des montagnes, un désert, et des grandes villes. Moi, j'habitais dans un petit village du nom de Miriné où mes parents étaient toujours très généreux avec les pauvres, les mendiants... C'était une famille modérée. Mais bon, le fait que je sois une Aera, avec des ailes et des pouvoirs ne plaisait pas trop à l'environnement et c'était plus dur pour l'administration. Alors dès que j'ai pu, j'ai quitté cette athmosphère de jalousie et je suis partie sur le Chomor, bien que j'avais peur de laisser mes parents. Il y avais aussi de beaux paysages mais c'était banal... Le Chomor me paraît vraiment plus interressant.

Laerin fit une pause, pensant que Neirys était réellement une planète des plus impertinente qui existe et qu'elle se sentait intruse, au milieu de gens qui vivaient une vie dont le peu de palpitant qui se révellait tous les ans leur suffisait. Elle, c'était une ange. Elle n'était pas seule, mais elle ne pouvait partager avec personne de ses connaissances le plaisir de s'envoler et de tout voir de plus haut. Le Chomor, bien que tiraillé par la guerre, était un Paradis où elle se plairait, et où elle referait une vie.

- Au début, j'ai eu peur d'atterrir sur un monde en guerre, je me disais que j'allais mourrir aussitôt. Mais c'est tellement beau ici... Les gens sont tous différents, les gens ne se ressemblent pas... Quand je suis arrivée, ça m'a rassurée de voir qu'il y avait des personnes qui se détestaient, qui s'adoraient, qui se méprisaient et s'admiraient... Sur Neirys, on est tellement jalou et hypocrite à la fois, qu'on n'a pas de sentiments. J'ai du mal à croire que j'étais la seule à remarquer, ou à croire ça... Mais je ne regrette rien.

La pauvre ange n'avait rien d'autre raconter. Sur sa planète natale, il n'y avait pas de légendes. Pas d'histoires. Pas de mages et d'aventures qui font rêver. On pensait que Neirys existait depuis toujours, et que la vie était apparue par désir du destin, ou par fatalité de science. Mais rien ne se passait. Elle n'osa évoquer ce point qui par son inexistance la rendait ridicule. Elle ne dit rien non plus à propos de la mort soudaine de sa mère, qui la poussa également à se retirer de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 10 Jan - 12:59

-Votre monde a l'air si chaotique... Je comprend que vous soyez venue ici. Même si la rixe semble monnaie courante, il n'est pas question de véritable guerre entre nation, ou alors pas depuis mon arrivée. A Weyard, les gens d'un village comme le mien y passent souvent leur vie. Mais ce village représente tout pour eux, et ils se donnent corps et âme pour le défendre et l'aider à avancer. Je suis l'un des rares à avoir abandonné le mien, et si j'ai le malheur d'y retourner un jour... Je n'ose même pas y penser. Le peuple d'où je viens est très attaché aux traditions et j'ai commis là un grave manque de respect à celles-ci.

Pavel soupirait, il réalisait encore mal qu'il ne reverrait jamais Val et sa magnifique région, au cause d'une décision prise peut être trop vite.

-Vos parents doivent être des gens formidables, et la vie auprès d'eux est certainement magique. Ce sont des anges eux aussi ? En fait, c'est une question stupide, car même si ils ne le sont pas, leur bonté doit s'être reflétée en vous. Dans mon monde, on dit que seuls les êtres purs peuvent devenir des anges, mais seulement après leurs mort. Ensuite, ils reviennent dans le monde des vivants pour aider et guider les âmes en perditions. Enfin, ce sont des histoires de taverne, car je n'en ai encore jamais vu sauf vous.

Laerin et Pavel continuaient à déambuler entre les caisses qui dégageaient une odeur qui, avec l'habitude surement, devenait moins forte. Le roulement des vagues était apaisant, mais il était sans cesses coupés par des hurlement de mouettes et autres oiseaux, ou alors le cri de dégout des touristes qui passaient devant l'entrepôt. L'humain se sentait en confiance avec l'ange, et pensait qu'il n'y avait plus aucun danger en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 10 Jan - 16:06

Laerin aimait bien écouter Pavel. Il avait un don d'orateur sans égal et cela impressionnait beaucoup la jeune ange. Elle mit donc un certain temps à répondre.

- Et bien à vrai dire, je ne comprends moi-même pas très bien le principe d'un ange. Ou plutôt, leur réputation. Les gens pensent que ce se sont des êtres qui ont toujours été gentils dans leur vie qui, en mourant, deviennent de belles créatures ailées. Mais en réalité, on confond les anges des dieux; les hommes et les femmes parfaites qui volent et aident les humains dans leurs quêtes, et les personnes tout à fait normales qui ont juste eu la chance de naître avec des ailes dans le dos... Beaucoup d'Aers sont comme moi, mais aucun d'eux n'est mort et aucun d'eux n'est sans défaut.
Je suis plutôt heureuse d'enfin rencontrer quelqu'un qui s'en est rendu compte, je dois m'expliquer à tous les petits naïfs qui pensent que je suis descendu du ciel... dit-elle en riant.

Elle continuait de marcher en même temps, l'odeur des poissons avariés ne lui montant plus à la tête. Elle sentit alors Namïya, sa petite gerboise, gigoter dans sa sacoche. L'ange commença à appréhender le moment où elle réussirai à sortir, et où elle signerai pas la même occasion son arrêt de mort, punie par disparition dans l'estomac d'un loup. Elle lui envoya alors un petit message télépathique comme elle ne savait le faire qu'avec son compagnon, lui ordonnant de passienter encore un peu. Puis elle lui confia où était le morceau de fromage qu'en toute évidence elle convoitait, et ne sentit plus un seul mouvement. Namïya était un estomac sur pattes.

- De toute façon, je n'aimerai pas être morte. Je ne serais qu'une misérable revenante, condamnée à aider toute sa vie des personnes qui ne le méritent peut-être pas... Je préfère avoir des défauts et être bien réelle, quitte à être méprisée de tous, que d'être un fantasme idéalogique des êtres humains qui pensent qu'un jour, ils auront la chance de voir un ange descendre des cieux rien que pour eux. C'est sans doutes égoïste, et c'est vrai que j'aime bien aider et soutenir les gens, mais on doit se sentir futil quand on n'a rien à se reprocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Lun 12 Jan - 3:06

-Forcement, j'imagine bien tout ces badauds qui viendrais vous demander si vous venez pour eux ou pour leurs proches. L'homme est une créature bien égocentrique quand il le veut. Mais les anges on toujours fascinés les rêveurs et les poètes, car même si ils ne sont que des hommes ailés, ils incarnent le rêve éternel, celui de pouvoir voler dans les cieux, et sentir le souffle des hautes altitudes sur son visage. Si je pouvais voler, j'en profiterai pour visiter des lieux inaccessibles au commun des mortels et voyager plus loin que n'importe quel humain. Mais je n'en ai pas les capacités, et vous avez une chance phénoménale d'en avoir le don. On peut comprendre la jalousie des humains de Miriné, car rares sont ceux qui naissent avec des ailes, même en Weyard. Vous avez eu un cadeau divin, mademoiselle Selaviel, et il serait dommage de vous en priver à cause de l'envie de certaines personnes.

Pavel s'imaginait, dans les cieux, volant parmi les rapaces, avec une paire d'ailes aux épaules. Il pouvait voir des endroits mystiques d'où s'échappait de fortes présences magiques, nichées dans les hautes montagnes de ce monde. Voler, si seulement il le pouvait, mais il était condamné à ne jamais quitter le sol, et à être privé d'un mode de vie incomparable. Il vit de légers mouvement dans la sacoche de Laerin, mais fit comme si de rien n'était.

-Mais après, tout les anges ne sont pas forcement bon. Dans mon monde, certains anciens aventuriers rodés par le temps m'ont confiés qu'un jour, un humain plus sombre que la nuit, muni de plusieurs paires d'ailes semblables à celles des corbeaux, était venu pour détruire Weyard. Mais quatre dieux élémentaires sont intervenus pour le repousser. Au bout d'une bataille titanesque, ils combinèrent leurs pouvoirs pour emprisonner l'individu à jamais : Cybèle, fille de Gaïa, l'emprisonna dans un écrin de roche, Tiamat, reine des dragons, réduisit ce rocher en marre de magma bouillonnant. Boréas, la divinité marine refroidit instantanément la roche en fusion en un bloc de glace qui volât en éclats que Procne dispersa aux quatre vents. Ainsi le vieux monde de Weyard fut sauvé par ces esprits, et les religions liés à ces divinités salvatrice virent le jour. Avec mes pouvoirs, j'ai rejoint les disciples de Gaïa, la déesse de la Mère de toutes vies, et j'ai juré sur ma vie de la défendre contre ceux qui lui porterait tort.

Freki revenait, le pas léger. Pavel se mit à sa hauteur et lui caressait le crâne. Mais le loup semblait préoccupé par autre chose, et il fixait du regard le sac de l'ange. Le jeune homme se redressa, et fit un signe de la main à son compagnon pour lui indiquer de ne pas bouger.

-Excusez moi, mais j'ai l'impression que nous sommes plus que trois ici, ai-je tort ? Freki n'attaquera que si je lui en donne l'ordre, il est très discipliné. Donc quelque soit la nature de l'animal qui se cache dans votre sacoche, il peut sortir sans crainte, car même si un loup est d'habitude un grand prédateur, mon ami à poils ne fera aucun mal à une personne où un animal qui ne veuillent pas attenter à notre vie. Et puis, si il se cache dans votre sac, il ne doit pas être bien menaçant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 14 Jan - 19:04

[HRP: désolée, je suis un peu préssée, je n'aipas le temps de me relire ! J'éditerai si je voix une faute !]

Laerin ressentit soudainement un fond de culpabilité. Avait-elle eu foncièrement tord de ne pas lui indiquer la présence de Namïya ? Il est vrai qu'il lui avait demandé si elle avait un animal, mais il lui avait posé une seconde question ensuite, et elle n'avait pas répondu. Elle sentit alors le rouge monter à ses joues et commença à s'inquiéter. Pourtant, le ton de Pavel n'avait absolument rien du reproche. Au contraire, il se voulait rassurant. Magré cela, Laerin laissa un silence pesant s'installer et répondit d'une petite voix faible et intimidée :

- Euh, oui... Il y a Namïya, ma gerboise, dans ce sac... J'avais... J'avais oublié de vous la présenter. Elle ouvrit délicatement sa petite sacoche et plongea sa main gantée à l'interieur. Elle extirpa alors le petit rongeur qui avait encore du fromage dans les pattes et tenta de ne pas le brusquer. La souris couina et se figea dès qu'elle vit la lumière du jour. Avec de petits mots chuchottés et rassurants, Laerin la remit en confiance et tendit la main vers Pavel, afin qu'il puisse la voir. L'animal fixa ses grands yeux noirs sur le visage du jeune homme, son petit museau frissonnant et ses moustaches frétillantes. Rapidement, d'un petit bon léger, la gerboise parcoura le bras de sa maîtresse et se faufilla dans l'écharpe de la jeune fille. Elle se mucha dans un pli et balaya la pièce du regard. Laerin entendit alors un couinement effrayé lorsque la souris aperçu le loup, car placée tout près de son oreille. L'ange sursauta et eut un mouvement d'épaule instinctif qui chassa l'animal très rapidement. La petite bête se laissa glisser dans la poche du manteau de Laerin et ne laissa dépasser que ses oreilles et l'extrémité de ses moustaches. Laerin sourit, attendrie et reposa son regard sur le Sylva. Elle soupira de dépis et d'approbation à la fois et dit :

- Il n'est malheureusement pas si facile d'être un ange...


Dernière édition par Laerin Selaviel le Ven 16 Jan - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 14 Jan - 21:41

Pavel vit l'animal de Laerin, et sourit sereinement. En effet, il avait raison et sa vie ne courait aucun danger. Mais même si ce n'était pas une simple gerbille, mais une petite créature diabolique, l'ange ne l'aurait pas laissé l'attaquer. Elle mettait le jeune homme en pleine confiance, et il était sûr qu'elle ne lui ferai aucun mal, même si c'était une époque ou les clans se battaient entre eux.

-Qu'elle est mignonne ! Mais elle doit être terrorisée par mon vieil ami. Freki, retourne à l'entrée, tu lui fait peur à cette petite bête.

Le loup s'exécuta, une seconde fois, obéissant au doigt et à l'œil de son compagnon de route.

-Vous dites que la vie d'un ange n'est pas facile, c'est sûrement vrai. Mais le quotidien d'un aventurier solitaire n'est pas facile tout les jours. J'ai fait des choses inavouables pour pouvoir rester en vie un jour de plus en tant que mercenaire, et beaucoup de gens veulent ma peau sur Weyard, et des chasseurs de primes me cherchent encore sûrement. Ensuite, même si je visites des endroits fabuleux, les routes pour y parvenir sont parfois contrôlées par des groupes de bandits très agressifs qui imposent des taxes hors de prix pour emprunter ce chemin. Après, certaines coutumes où superstitions refusent les étrangers dans les villages après une certaine heure, donc je dort à la belle étoile. C'est peut être romantique, mais je ne dort que d'un œil depuis pas mal d'années. Heureusement qu'il est là le poilu, sinon j'y serai resté une paire de fois. Puis il m'aide beaucoup pour chasser ou traquer mes cibles de mercenaire. Puis, vous êtes une des seules personnes avec qui je fait converse depuis des années, vous dégagez une aura pacifique et vous savez parler aux gens pour les adoucir.

[HRP : pas grave tant que c'est lisible Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Sam 17 Jan - 19:06

Laerin se sentit rougir une nouvelle fois.

- Je suis pourtant très mal-à-l'aise lorsque je parle à quelqu'un que je connais depuis peu souffla-t-elle en baissant la tête.

Puis elle repensa aux paroles de Pavel. Lui, s'était toujours expliqué lorsqu'il avançait quelque chose. Il était maintenant à elle de lui dire pourquoi la vie d'un ange était plus difficile que ce que l'on pouvait croire.

- En fait, je crois qu'il est dur d'être un ange, parce que les gens ont tendance à attendre beaucoup de nous. Ils pensent que nous sommes tous des êtres généreux et doux, alors ils sont très déçus lorsqu'ils s'aperçoivent que nous ne sommes pas parfaits. Quand ça arrive, ils nous quittent et nous détestent. Après, il y a aussi ceux qui nous voient comme des traîtres, des renégats parce que nous ne sommes pas ici pour faire le bien, comme ils le pensaient. Eux, ils nous montrent du doigt et nous haïssent depuis le début. C'est agaçant de voir qu'après des siècles et des siècles d'histoires, certains songent encore que nous sommes des porte-paroles de la paix et de l'amour. Parmi les anges, il y en a aussi des qui sont détestables et antipathiques au possible ! Mais le monde n'a toujours pas compris qu'on est des gens comme eux. Heureusement qu'il y a encore des personnes comme vous, qui ne sont pas naïfs et égoïstes.

Laerin fit une pause. Elle venait de se lâcher sans prendre de recul. Mais elle avait déballé ce qu'elle avait sur le cœur. Elle ajouta tout de même en caressant le haut du crâne de sa petite gerboise, afin de se calmer peu à peu:

- Ceci dit, il est vrai que je ne peux pas me plaindre d'être un ange car trop de gens nous envient... Seulement parfois, il faudrait qu'ils ouvrent un peu plus les yeux, que la lumière passe mieux...

La jeune fille sentit ses ailes la gêner, comme toujours. Ses omoplates et ses épaules la faisaient atrocement souffrir, et cela à cause de deux choses que le monde entier aurait voulu lui prendre. Si ça ce n'était pas de l'ironie... Elle eut un petit rictus de douleur et les fit se ranger avec discrétion, laissant tout de même entendre un léger froissement sous la cape de Pavel. Elle souffla alors dans un rire épicé d'une pointe de dépit:

- En plus, moi, je déteste mes ailes... J'essaye toujours de les cacher, ce qui n'est pas facile, parce que sinon on me regarde de travers, et en plus elles me font toujours mal dès qu'elles ne sont pas bien rangées... Et puis vous avez le bonjour quand il faut s'asseoir ou quand on veut s'appuyer sur un mur... Une vraie torture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Lun 19 Jan - 1:11

-Je suis flatté que vous dites de moi que je ne suis pas égoïste, mais je ne peut pas l'être, car je suis pauvre en biens, et je n'ai que cette cape et mes services à offrir... Et c'est vrai que beaucoup de gens vous envient, et j'avoue en faire partis, mais les cotés négatifs. Il est vrai que des choses si imposantes doivent être très gênantes dans certaines situation du quotidien. Pour se coucher aussi ça doit être dur... Si elles vous font mal, vous pouvez les sortir, nous ne sommes que deux et je ne pense pas que des touristes viendrais s'aventurer dans un entrepôt malodorant gardé par un loup. Et puis, elles sont gracieuses je trouve...

Depuis longtemps, Pavel n'avait parler à une femme, et il baissa un peu la voix en prononçant sa dernière phrase. Il cachait son visage rougissant derrière ses épais cheveux brun. Il avait comme une impression étrange dans l'abdomen, et aucun poisons ni maléfices ne lui avait jamais fait ressentir une telle sensation. Malgré l'air marin, il avait chaud.

*Quelle est cette étrange oppression ? Peut être me jette elle un sort ? Non, elle aurait au moins fait un signe ou prononcé une incantation... Et je ne pense pas qu'elle soit malintentionnée... Mais qu'est-ce alors ? En même temps, c'est si agréable, je me sens si... C'est difficile à exprimer... Je vais peut être changer de sujet, mais en même temps, de quoi parler ?*

-Désolé, Mademoiselle Selaviel, je ne suis qu'un vagabond et je n'ai pas beaucoup de conversation, et les seuls récits que je connais sont des anciennes légendes de Weyard et des récits de mes voyages à travers ce dernier. Et je ne voudrai pas que vous vous sentiez gênée que nous parlions toujours de vos ailes. Car même si certaines personnes vous admirent grâce à ce dons de la Mère Nature, vous semblez en avoir horriblement honte. Ai-je tort ? Si elle vous a donné ces ailes, soyez en fière, car peu de gens peuvent se vanter de savoir ce qui ce passe au dessus des nuages. Certains naissent sans aucuns dons et meurent ainsi dans l'ignorance la plus totale, sans avoir fait rien de bien intéressant dans leurs vies. Personnellement, je pense être assez débrouillard, et ce don m'as permis de survivre pas mal de fois. Ces dons qu'elle nous fait nous différencient les uns des autres, et pour nous compléter. Ne pensez pas à l'avis des gens et vivez vôtre propre vie. Si ils ne vous acceptes pas telle que vous êtes, ils ne méritent pas que vous vous souciez d'eux. Soyez fière et croyez en vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 21 Jan - 14:13

Laerin ne savait plus trop quoi penser. Elle voyait bien, et cela l'intimidait, que Pavel était quelqu'un d'extrêmement résonné. Il savait ce qu'il pensait, avait sa propre opinion, et savait tout à fait l'exprimer. Elle se sentait rassurée et comprise, mais aussi anxieuse et indécise. Jamais de sa vie, ou au moins depuis un certain temps, elle n'avait rencontré une personne aussi agréable pour tenir la conversation. Aussi, ne lui avait-il pas redonné confiance. Elle doutait d'elle-même et s'était détestée à la simple idée de s'être encore plainte de ses ailes, alors que bien des gens l'enviaient. Cependant, Pavel semblait avoir compris tout cela. Il savait sans doute ce que c'était d'avoir un don que beaucoup auraient voulu avoir et qui vous importunait vous-même. Il était réellement compréhensif. Mais Laerin, malgré qu'elle le fasse souvent, n'aimait pas se plaindre en public. C'était un aspect de sa personnalité qu'elle redoutait mais qu'elle faisait trop ressortir. C'est pourquoi ses joues se teintèrent de rose encore plus vite qu'avant, et c'est pourquoi un nouveau silence s'interposa, par sa faute.

- Vous êtes très indulgent, et très compréhensif. Je suis pourtant désolée de m'être encore une fois apitoyée sur mon sort. Je ne me rends pas compte que c'est formidable de voir le ciel et je n'ai aucune excuse. Je suis sûre que vous êtes un frère formidable. Depuis que je suis née, on m'a rarement fait des compliments et des encouragements. Mes parents, et je le sais, m'aimaient beaucoup mais ils étaient très maladroits et en permanence occupés. Je pense que vous n'avez rien à regretter. Les qualités sont des dons, comme avoir des ailes. Et je dois dire que vous m'impressionnez. Vous êtes très réfléchi et très patient. Les gens comme ça, que ce soit sur Ys ou à Miriné, ça ne court pas les rues.


Elle fit une pause et continua, tenant à avoir un minimum de sens moral et à avoir une conversation plus pertinente que lorsqu'elle se contentait d'approuver et de faire des éloges à Pavel.

- J'ai toujours surmonté les moments difficiles en me disant que, justement, il ne fallait jamais rien regretter. Pendant longtemps je me suis répété que j'avais fait un choix, et qu'il ne pouvait pas être le moins bon. Choisir, c'est toujours difficile. Mais il est mauvais d'hésiter trop longtemps. Cela peut plonger dans un doute si profond qu'on se ferme à toutes les possibilités et finalement, on fait le mauvais choix, celui de ne pas en faire. Alors, comme l'erreur est humaine, il ne faut pas se dire que c'était une énorme faute, que c'est irréparable et impardonnable. On a toujours peur de ne pas savoir quoi faire, mais quand la situation arrive, on fait ce qu'il faut. Toujours. C'est bien pour ça que la vie avance et qu'il se passe des choses. Elle s'arrêta et sourit. Puis elle reprit à voix plus haute et plus sûre. Parfois, c'est faux. Parfois on a vraiment tord. Mais qu'on nous en veuille ou pas, ça reste un dérapage. C'est possible, ça nous arrive à tous. Ca peut coûter cher, c'est vrai, mais on ne peut pas retourner en arrière. Regretter, c'est se punir alors qu'il y a une voie d'issue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Jeu 22 Jan - 23:55

-Vous êtes bien gentille de dire que je suis indulgent, mais je ne l'ai pas toujours été. Et si je suis comprehensif avec certain, d'autre pourrons temoigner le contraire. J'ai du massacrer une famille pour une guilde d'assassins, ou piller des marchands pour des clans de bandits. Du sang innocent a coulé sous ma lame, et je ne regrette pas. J'y réflechi encore parfois, et les hurlements de terreurs résonnent encore dans ma tête. Avec ce nouveau monde, j'espère pouvoir réécrire ma vie. C'est une occasion qui s'offre à nous de pouvoir prendre un nouveau départ et je compte bien me racheter pour mes fautes sur Weyard.

Pavel, même si il semblait inebranlable dans ses paroles, son âme en réstait néamoins marquées pour toujours. Il se rappelait cette famille. Ce jeune garçon qui courrait vers lui, pleurant toute les larmes de son corps et martelant Pavel de ses petites mains fragiles. Sa mère était encore à l'agonie au bout de sa lame et glissait lentement vers le royaume des morts. Freki surgit de derriere une porte, la gueule dégoulinante de sang et saisit le garçonnet à la gorge. Un homme ayant l'air aussi jeune que Pavel tenta de le frapper dans le dos avec une planche. Il ne fit qu'un mouvement de la main et un mur de pierre surgit et la planche se fracassa dessus. Cet homme, lui aussi en pleurs retenta de frapper le mystique avec un autre objet, mais le loup lui mordit le bras, grognant de fureur.

-POURQUOI EUX ? POURQUOI ESPECE DE "vilain jeune homme !" ?

Ces paroles se répercutait dans la tête de Pavel. Il se rappelait le jour de la mort de ces parents, et il avait tenu exactement les mêmes paroles. D'un mouvement, il lui tranchait le thorax obliquement se qui projetat du sang sur le meutrier.

-Dit moi pour... pourquoi tu as tué toute ma... ma famille "petit polisson" !

Ses dernières paroles furent noyées dans des flots de sang qu'il crachait sur le sol.

-J'ai reçu un ordre de mission de la famille rivale qui a fait appel à une guilde d'assassin. J'execute les ordres simplement.

Pavel l'achevat en perforant son abdomen de son épée. Il sortit de la maison et s'en éloigna. Arrivé en haut d'une colline, il planta son épée dans la neige. La villa de campagne disparut dans une fosse qui se creusat sous les fondations. Il passa ensuite sa main au dessus de la fosse pour qu'un dôme rocheux se forme au dessus.


-Désolé, j'ai été un horrible monstre ne vivant que pour moi pendant trop de temps, et ce souvenir m'est revenu en pleine face avec cette convertation. Tout étant que, comme je l'ai dit, pour vous, il est temps d'assumer vos ailes et de les brandir fièrement. De mon coté, je vais aider les gens qui requiert mon aide, car je ne veut plus jamais revivre de telles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Ven 23 Jan - 17:32

Laerin senti dans les paroles de Pavel que de mauvais souvenirs lui revenaient en mémoire. Il était difficile de parler d'un sujet délicat sans revoir défiler sous ses yeux les instants les plus terribles de sa vie qui y peuvent être attribués. La jeune ange était bien placée pour le savoir.

- N'importe qui commet des crimes. Même les personnes les plus sages le font. Mais il y a toujours une raison derrière ces actes. Seuls les gens vraiment cruels et insensés tuent sans raison, mais je peux vous assurer que, si vous l'étiez, je ne serai pas là à vous parler ! Vous avez eu raison de venir sur une autre planète, je comprends que vous ayez voulu changer de passé et réécrire votre histoire. C'est pour les mêmes raisons que j'ai quitté Miriné. Mais c'est ce qui est arrivé derrière vous qui fait que vous êtes quelqu'un. Et pourtant, aujourd'hui; ici et maintenant, il y a quelqu'un qui vous parle et qui vous apprécie. Quelqu'un qui n'a pas besoin de connaître votre histoire pour savoir comment vous voir. Il ne faut jamais oublier son passé, mais les mauvais souvenirs, et les erreurs qui nous font souffrir, elles ne sont pas sous nos yeux... Mais très loin dans notre dos et...

Elle se tut brutalement. Elle ne voulait pas poursuivre. Pourquoi perpétuer cette discussion ? Cela devait torturer le Sylva encore plus. D'autant qu'elle n'avait pas tout à fait raison, et qu'elle ne faisait que contre dire le jeune homme. Elle bascula la tête sur le côté, rougit et se rendit compte que sa réaction étai stupide. Alors elle caressa Namïya d'un air mélancolique et se reprit, confuse et désemparée :

- Enfin... Je sais ce que ça fait de souffrir de notre passé. Et je sais aussi que c'est agaçant quand quelqu'un ne cesse de vous répéter qu'il vous comprend et qu'il ne faut pas s'en faire. De toute façon, ce serait contre nature... N'est-ce pas ? demanda-t-elle en espérant qu'il saurait l'excuser de sa maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Dim 25 Jan - 14:30

-Oui, vous avez raison. Si nous somme ici, c'est pour nous racheter ou remplacer sa vie précédente qui n'a pas due être des plus douce. Je dois enfermer toutes ces atrocités au plus profond de moi. Maintenant, je me demande si toutes ces vies valaient la mienne, si leurs mort valait vraiment ma survie...

Pavel se torturait depuis toujours avec cette question. Sa vie valait elle mieux que celles de toutes les autres qu'il avait ôtées ? Mieux vaut ne pas y penser. Et de toutes façon, il ne savait pas revenir en arrière pour réparer ses erreurs passées.

-Même si vous n'avais pas l'air de vous en rendre compte, vous savez délier les langues, car peu de gens peuvent dirent qu'ils en savent autant sur moi et mes mésaventure sur Weyard. Le seul autre, il est assis à l'entrée de cet entrepôt, mais je pense que pour lui soutirer des informations, on peut toujours attendre ! Et même si on y arrivait par un quelconque pouvoir, je n'ai rien à cacher et je pourrai peut-être écrire un livre de contes pour enfants avec mes aventures. Par exemple, les lycanthropes dans un village des montagnes, ou encore le mythe d'une citée au milieu des mers que seuls les gens qui en sont originaires savent retrouver. J'y penserai un jour...

[Désolé, c'est court mais je suis à cours d'idées ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 28 Jan - 20:21

Laerin commençait à entendre son vente gargouiller. Elle sentait que la faim la tenaillait, d'autant que le petit numéro de Namïya et de son morceau de fromage avait réveillé ses papilles. Elle commençait à sentir la superbe odeur de poisson avarié monter à ses narines et lui donner l'impression qu'elle était quelqu'un de désespérée d'avoir encore faim malgré ça. En temps normal, cette fragrance aurait dû la dégoûter mais elle manquait trop de quelque chose à ce mettre sous la dent pour penser qu'elle devait sortir. Si ce n'était pour aller s'acheter un petit bout de pain.

- Excusez-moi de changer de conversation... J'ai un petit peu faim, est-ce que vous croyez qu'on peut se trouver à grignoter dans le coin ?

L'ange savait que la question était légèrement ridicule, parce qu'l venait d'arriver et de découvrir la ville mais, peut être avait-il noté une boulangerie ou un restaurant non-loin d'ici. Et avec un peu de chance il approuverait la jeune fille. Alors elle pensa à ce que Pavel pouvait bien ressentir. Il était un aventurier, ce qui expliquait qu'il devait rarement faire les choses pour rien. S'il était entré dans cet entrepôt, peut être avait-il eût l'intention d'y prendre un poisson ou un coquillage à manger. Il n'était sûrement pas venu là pour visiter. La jeune fille se posait des questions également sur la façon dont elle avait posé ce fait. Ils étaient en pleine discussion sur la vie de Pavel et avait changé de sujet pour parler de son petit égo et de ses états d'âmes. Peut-être avait-elle été trop sèche. Mais ça n'était pas le moment de revenir sur ses pas. Il fallait bien attendre la réponse et poursuivre, sans culpabiliser à tout bout de champs, surtout que ça devait être drôlement agaçant pour le jeune Sylva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Korigann
Sylva
avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Clan : Pour défendre Gaïa, Sylva je serais...
Célibataire (RP) ? : Oui et ouvert aux propositions...

Points
Pouvoir:
10/100  (10/100)
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Lun 2 Fév - 2:31

Pavel entendit le léger gargouillement provenant de l'ange et sourit.

-Ce n'est pas grave, de toute façon, parler du passer n'arrange pas les choses, alors autant s'occuper de choses plus gaie. J'ai cru apercevoir une auberge qui donne sur la plate-forme du port, et je serais honoré de vous y inviter. De plus, le temps commence à se rafraîchir et la nuit ne devrait pas tarder à tomber. Et je doute que le contenu de ces caisses sous très appétissant. Enfin je dit ça, mais j'espérai quand même trouver une petite échoppe ou trouver à manger...

Pavel siffla et le loup reparut une nouvelle fois à ses cotés. Il regarda ensuite Laerin, espérant qu'elle accepte sa demande. Le canidé aussi, malgré un maigre repas, avait faim. Il grattait la botte de Pavel dans l'espoir que ce dernier lui offre un petit en-cas. Le jeune homme fouilla dans son sac et en ressortit une petite bourse en cuir. La queue du loup s'agitait à la vue l'objet. Pavel plongea sa main dedans, et en ressortit une poignée de lamelles de viande séchée qu'il offrit à son compagnon.

-C'est pratique et ça le cale pour un petit moment. Enfin, ça ne remplace pas un bon repas. En parlant de repas, après nous pouvons soit dîner en tête-à-tête, soit s'en retourner chacun dans le village de son clan, c'est comme vous voulez. Mais j'ose espérer que vous acceptez cette invitation et que vous ne la trouviez pas déplacée. Qu'en dites vous ? Un dîner aux chandelles avec un inconnu ou retourner dans le village volant de votre clan pour passer la soirée avec ?

[Désolé, j'avais pas fait gaffe à l'édit Rolling Eyes ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laerin Selaviel
Aer
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age (RP) : 25
Clan : Au delà des nuages, c'est moi qui vous regarde...
Célibataire (RP) ? : Aaaaah... Vi !

Points
Pouvoir:
25/100  (25/100)
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   Mer 4 Fév - 18:55

Laerin, choisissant l'humour pour détendre l'atmosphère, par ailleurs tendue uniquement pour elle, fit mine de grimacer avec dégoût et déclara d'une petite voix :

- Oh non... J'ai pas vraiment envie de retourner là bas, les gens m'ont agacé la dernière fois que je les ai fréquenté dit-elle en repensant à leur réaction vis-à-vis de Nausicaa. Je préfère manger dans le coin, d'autant que le village est très loin !

Elle commença alors instinctivement à avancer vers la sortie, tout en tentant de se remémorer combien elle avait pris d'argent en sortant de chez elle. Elle avait beau beaucoup voyager, et donc être nécessairement préventive, elle prenait rarement assez de sous pour réellement survivre plusieurs jours hors du village. Par conséquent, elle avait développé un sens de l'éloquence de demande d'emprunt particulièrement aiguisé et savait maintenant parfaitement comment faire comprendre qu'elle avait besoin de quelques pièces. Mais elle n'avait aujourd'hui aucunement envie d'expérimenter ce don, et espérait avoir au moins une cinquantaine de pièces d'or sur elle. Ce fut une chance qu'elle se sentit avare et paranoïaque ce matin, et qu'elle se contente d'un modeste croissant pour petit-déjeuner. Grace à cette économie et cette crise d'envie de garder son argent sur soi, l'ange avait désormais le compte pour bien manger de sa poche dans son sac. Elle sentait la lourdeur de sa bourse peser juste à côté de la poche de Namïya. Elle se tourna alors vers Pavel et dit d'un ton enjoué :

- Eh bien, pour une fois j'ai assez d'argent pour bien manger... J'espère qu'on va trouver un restaurant sympathique !



[HRP: rendez-vous en MP pour savoir où on va après (parce qu'il serait peut être temps de changer de lieu ^^) ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FINI, suite à Ostanay] Parmis moules, poissons et algues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle
» Mort d'un nombre important de poissons dans le Lac Azuei
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Cassolette de poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chomor d'Ys :: ~¤~ Le Port ~¤~ :: ~°~ Les Entrepôts ~°~-
Sauter vers: