Le Chomor d'Ys

Un forum sur les quatre éléments où tu pourras vivre ta vie, défendre ton clan, te hisser au sommet de la gloire...
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤~¤ Hikari ¤~¤ [Titan de Lumière]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari
Titan de Lumière
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Clan : Je n'appartiens à aucun clan, tous ont le droit de baigner dans la lumière...
Célibataire (RP) ? : La blanche lumière de mon coeur est défendue au commun des mortels

Points
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ¤~¤ Hikari ¤~¤ [Titan de Lumière]   Sam 14 Juin - 17:56

¤ HIKARI ¤
[Titan de Lumière]



Nom : N’a pas de nom, du moins, ne s’en souvient plus.

Prénom(s) : Hikari

Age: 15 ans d’apparence

Sexe : féminin

Votre élément ): Lumière

Ce que vous êtes : Une humaine, bien qu’un sang démoniaque batte sous ses tempes…

Pouvoir: Invocation des toutes forces des lumières

Physique : Hikari est une jeune fille de 15 ans d’apparence à l’allure plutôt basique, petite, fine mais musclée comme il faut. Ses cheveux bruns sont courts et coupés de façon irrégulière, ils sont toujours désordonnés et rebelles mais soyeux et luisants que se soit à la lumière du Soleil ou de la Lune. Un seul de ses yeux est valide, il est doré et perçant comme celui d’un serpent, l’autre est recouvert par un bandeau noir orné d’une croix… renversée. Son visage n’est ni crispé ni très expressif, qu’importe les circonstances, la jeune fille garde sa mine passive et absente.
Elle est habillée façon asiatique se qui expose son expertise dans la pratique de différents arts martiaux. Elle porte ses armes de façon discrète, c’est aussi pour cela qu’elle utilise plus généralement des lames courtes.
Tout cela fait d’Hikari une fille féline et en tant que telle, fourbe et intimidante.

Caractère : Peu de choses à dire concernant le caractère de la jeune tigresse. Son passé a laissé sur elle des séquelles perceptibles dans son esprit torturé qui se veut imperméable.
Elle paraît taciturne et froide à la limite de l’introversion. Malgré ce que l’on pourrait croire, elle n’est ni timide ni réservée au contraire… C’est un phénomène quand elle s’y met, n’hésitant pas à sortir de ses gongs et s’emporter après quiconque lui causera du tord. Elle évite les gens par amour de la solitude et non par crainte du contact (qu’elle aime aussi en certaines circonstances). En opposition avec tout ceci, elle aime se faire remarquer et déborde d’orgueil et d’amour propre.
Ne vous y méprenez pas, ce n’est pas une tête brûlée égoïste et égocentrique ! Elle possède un sens profond du respect et de la hiérarchie de sang ou de rang.
Une de ses plus grandes qualités est sûrement la responsabilité et le sens du devoir. Elle prend à cœur son rôle en tant que Titan de lumière et souhaite la paix entre les clans en guerre. Sa sensibilité est grande, bien que cachée et difficile à éveiller.

Histoire : Hikari n’a pas toujours porté ce nom… Seulement elle ne se rappelle plus du sien, depuis bien avant cette histoire déjà, elle se faisait appeler Hikari, pour garder une petite flamme allumer en son cœur sombre et blessé…
Son esprit est un chaos semblable à un ouragan mourant, à une terre de cendres dévastée après bien des catastrophes.
Sa petite enfance a été effacée –par elle-même sans doute- de sa mémoire, c’est une partie de sa vie qu’elle renie. Ainsi, ce qui l’a amenée à être ce qu’elle est aujourd’hui s’est passé en quelques années depuis ses 10 ans.

Hikari était une petite fille solitaire, elle aimait la solitude ce sentiment encré d’incertitudes, mais paradoxalement elle avait un constant besoin des autres. S’en rapprocher était plaisant, avoir des amis était aussi agréable, mais… lassant… Tout la lassait, quand se retrouver au milieu des autres l’agaçait, elle partait. Elle ne se nourrissait que de plaisirs éphémères, peu attachée à la monotonie et à la simplicité.
C’était une fille docile, gentille et timide, pourtant ça ne l’empêcher pas de mépriser le monde. Elle avait un besoin permanant de rêves, de grands projets et de risques, déjà à cette époque, la vie n’avait pas grand intérêt pour elle, ainsi elle ne craignait pas le fait d’offrir la sienne au jeu du hasard. Elle voulait tout tenter, mais elle ne le pouvait. Ce sentiment de faiblesse extrême en elle la frustrait énormément. Elle aurait donné jusqu’à son âme pour être reconnue pour accomplir quelque chose hors du commun. En d’autres termes Hikari n’aspirait qu’à se démarquer, dans un monde où il y avait elle et les autres. Loin d’être égocentrique, elle jugeait son existence trop courte pour se préoccuper de celle des autres et c’était mieux ainsi, même si une absence cruelle d’affection faisait de temps en temps perler des larmes sur son visage, elle ne connaissait au moins pas la douleur des sentiments.
Et pourtant… son univers pleins de contrastes idéalistes et d’oppositions torturées finit par être perturbé, voire même démolit pour se reconstruire sur d’autres bases. Cette fille si superficielle qui se contentait de ses propres rêves pour mener une vie qui se voulait lumineuse en apparence se retrouva rattraper par une envie brûlante d’affection. Elle commença à réaliser que la vie sans les autres n’était qu’une chimère qu’elle avait construite pour se protéger. Seulement, elle continuait de garder en têtes ses passions pour l’incroyable, l’idéal… Ainsi sa vision du monde fut la suivante : elle, les autres et lui… « Lui », un garçon de son âge qui n’avait rien d’extraordinaire, du moins pour les autres… Pour Hikari qui n’avait jamais reconnu personne en son cœur ce sentiment nouveau la faisait paniquer. Pourquoi est-il là ? Parce que pour elle ce garçon était extraordinaire… Pourquoi ? Parce qu’il possédait quelque chose qu’elle n’avait pas… Une lueur dans le regard, une lueur plus aveuglante que le Soleil, plus belle que tous ses rêves, à tel point qu’elle se sentait prête à tous les sacrifier pour cette lumière… La lumière, ce garçon était devenu sa lumière, pour la première fois elle perçu quelque chose qu’on pourrait appeler « lueur de vie », pour la première fois la vie à travers lui, lui semblait plus belle encore que ses idéaux de grandeurs.
Elle l’aimait d’un amour passionné, tout en lui enviant son sourire… Seulement après bien des tentatives, après de nombreux changements (chutes et remontées)… elle le perdit, tout d’abord parce qu’il s’éloigna et ensuite il disparut… Ce fut un choc terrible pour elle, pour lui, elle avait brisé son monde pour en rebâtir un nouveau, pour lui elle avait abandonner ses ambitions et aujourd’hui tout s’écroulait, plus rien n’avait de sens ni d’importance, le néant était partout en elle… Blessée par cette perte et humiliée par le comportement de sa lumière, elle changea… Elle s’était ouverte pour lui, elle se confondait presque avec « le commun des mortels », chose qu’elle détestait, mais pour lui elle était heureuse de le faire… Pourtant au final elle avait tout perdu, son honneur avec.

Elle quitta sa ville, ses « amis » sans leur dire adieu, au fond d’elle, elle savait qu’elle ne pourrait plus se recréer une vie, oublier et enterrer cette tragédie. Ainsi elle choisit de laisser libre cours à son instinct, sa hargne et sa douleur. Elle délaissa les rêves au profit du cauchemar, les fantômes malveillants qui la hantait. Elle oublia ce qu’était l’éthique pour survivre, car elle voulait vivre. Au fond la lumière qui animait son cœur à ses débuts était toujours là, même si elle était enfouie très loin en elle, au fond ce qu’elle voulait c’était vivre, coûte que coûte pour défier une puissance divine ou un démon, pour prouver à ceux qui l’avaient condamnée à la tristesse, qu’elle continuerait à se battre, la tête froide, pour être forte et unique.
Elle trouva refuge dans un petit village où elle passa son temps à s’entraîner au combat, il n’y avait pas de but à cela, mais sa violence intérieure semblait avoir besoin de s’extérioriser.
Alors qu’elle était devenue un être glacial et malfaisant, elle rencontra « Yami », une jeune fille de son âge qui attira son attention. Cette jeune fille semblait porter un lourd fardeau… Il fallut du temps aux deux jeunes filles pour se rapprocher, mais quand ce fut le cas, elles se révélèrent en parfaite symbiose. Complémentaires jusque dans leur conscience la plus extrême, un lien se tissa entre elles. Yami fit prendre conscience à Hikari, qu’une autre force existait en nos âmes : les ténèbres. Ainsi le nouvel univers instable de cette dernière se fonda sur ces bases-ci : les ténèbres et la lumière. Car Là où il y a de la lumière, il y a forcément des ténèbres…
Cette révolution interne chez les deux jeunes filles, fit d’elles des titans qui de leur blessure créèrent une force qui donna vie à un autre monde, un monde certainement qui leur serait plus approprié, un monde qu’elles ont sans cesse recherché, un monde où la force est matérialisée par des pouvoirs surhumains, où la démesure règne en maîtresse suprême : Le Chomor d’Ys…


Animal : Ringo, un moineau vert

Arme (facultatif) : kunaïs, sabre et un couteau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goku-chan.deviantart.com
 
¤~¤ Hikari ¤~¤ [Titan de Lumière]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modeliste : Titan Warhound
» Nodox >> Hikari
» Obélisque de lumière
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Titan warlord pour 40k

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chomor d'Ys :: ~¤~ Au Commencement ~¤~ :: ~°~ Répartition ~°~-
Sauter vers: